Notre site mcasinofr.com propose des articles de qualité sur l'actualité des jeux de casino ( machines sous ou bandit manchot, roulette, craps, baccara et autres jeux de ds, etc.), de cartes (blackjack, poker), et des machines à sous automatiques ( vido poker...) ayant pour jeux et enjeux de l'argent. Merci à nos 4 rédacteurs qui mettent à jour le site.

Le cocktail hawaïen
Le cocktail hawaïen
Le Chevalier
Le Chevalier
Le jour de l'Indépendance
Le jour de l'Indépendance

La Coupe du yachting
La Coupe du yachting
La Maison des Rêves
La Maison des Rêves
Marilyn
Marilyn

Panthéon
Panthéon
Sergent Pepper
Sergent Pepper
La Rue du Commerce
La Rue du Commerce

Spectacle à Las Vegas
Spectacle à Las Vegas
La Coupe du Monde
La Coupe du Monde
Jules Verne
Jules Verne

Super Héros
Super Héros
Dracula
Dracula
D'Artagnan
D'Artagnan

Luna Park
Luna Park
Jungle Jimmy
Jungle Jimmy
Les cyclistes du Diable
Les cyclistes du Diable

Indiana Croft & Lara Jones
Indiana Croft & Lara Jones
Safari
Safari
Le monde du JURASSIQUE
Le monde du JURASSIQUE

Le PMU veut entrer seul en arène

A la veille du changement majeur de la législation sur les jeux et paris en ligne, les sociétés françaises de jeux préparent le terrain pour déboucher sur le nouveau marché.
La tension croît et pas mal de sociétés trouvent que la meilleure solution pour réussir dans le nouveau milieu concurrentiel est de conclure des partenariats fructueux.
La légalisation des jeux et des paris à distance a des enjeux élevés pour la Française des Jeux et le Pari Mutuel urbain (PMU), les actuels détenteurs du monopole sur les loteries, les paris sportifs et les courses de chevaux.
Si la Française des Jeux a conclu des partenariats "techniques" avec des sociétés spécialisées, le PMU a d'autres projets. Bien qu'il planifie une expansion de ses services - des paris pour tous les disciplines sportives - le PMU ne veut pas signer des partenariats.
Avec cette politique auto-suffisante, la société pourrait s'adjuger un quart du marché des paris sportifs sur internet, avec des gains de 400 millions d'euros par an.
Mais les deux mastodontes sus-nommés ne sont pas seuls dans le paysage français des jeux. Dans l'effervescence qui anticipe les changements, les partenariats et les investissements s'enchaînent: Mangas Gaming a acheté successivement BetClic, Expekt et Bet-at-home, Free a noué un partenariat avec ChilliGaling, sans parler des préparatifs des groupes Partouche et Barrière.
Il reste encore aussi à explorer le domaine des investissements publicitaires, des contrats de sponsoring et des accords avec les médias. L'atmosphère étant encore tendue en raison des prohibitions en vigueur, les sociétés sont conseillées de patienter encore. En attente, la FDJ a signé des accords avec RTL, Canal Plus et France Télévisions, tandis que le PMU a lié son nom des événements sportifs majeurs, tels Tour de France, Top 14 de Rugby et Rolland Garros.




Accueil - les meilleurs casinos en ligne francophones - casino bingo poker